Tsaritsino ou le caprice de l'impératrice

C'est en rentrant de promenade de la résidence impériale Kolomenskoïe, au printemps 1775, que l'impératrice Catherine la Grande tomba sous le charme de la colline de "Crasse Noire" (ancien nom du domaine de Tsaritsino). Sur un coup de tête, elle offrit 25 000 roubles au prince Kantemir pour l'acheter. Deux semaines plus tard, un petit palais de 6 chambres venait d'être fini pour l'impératrice. Celle-ci s'y plaisait tellement que bientôt elle commença à y recevoir ses conseils de guerre.

© 2016 Globetrotterka

Le projet de construction de la nouvelle résidence provinciale impériale fut attribué à l'architecte russe et courtier de Sa Majesté, Bajenov. Soulignons que la construction de Tsaritsino fut le premier projet du genre à cette époque puisque, depuis Pierre le Grand, la construction des résidences impériales avait été conférée uniquement aux artistes et architectes étrangers. Autre changement de l'époque: le choix des matériaux de construction. Bajenov choisi des matériaux basiques tels que la brique rouge et la pierre blanche, et ce faisant, se confronta au style de l'époque. Mais cette singularité coïncidait parfaitement avec le dessein de Tsaritsino: un caprice de l'impératrice.

© 2016 Globetrotterka

En 1785, Catherine la Grande se rendit à Tsaritsino en compagnie d'ambassadeurs européens pour observer, notamment, l'avancée des travaux de trois de ses palais moscovites. Les travaux de Tsaritsino déplurent fortement à Sa Majestée, qui se plaignait de l'étroitesse et de l'obscurité des lieux. Elle nomma un nouvel architecte à la tête des travaux, l'élève de Bajenov, Kazakov.

© 2016 Globetrotterka

Les goûts de la cour et la tendance changèrent, la classicisme s'imposa comme courant dominant de l'architecture russe et en conséquence, Tsaritsino subit de nombreux changements. A la mort de Catherine la Grande en 1796, le nouvel empereur Paul I se rendit à Tsaritsino et, n'y trouvant aucun charme, ordonna la cessation de tous les travaux. Le palais non fini et laissé à l'abandon tomba en ruines.

© 2016 Globetrotterka

En 1860, après qu'il ait été déclaré que le domaine ne rapportait aucun revenu substantiel à la couronne, Tsaritsino passa entre les mains du département gérant les propriétés de la famille impériale, lequel en fit un territoire pour datcha (maison de campagne) de luxe. De nombreuses célébrités dont Dostoevski, Tchekhov, Bounine, Tchaikovky et Timiryazev s'y intéressèrent et y séjournèrent avec leurs amis et leurs familles. Au début du XXème siècle le domaine de Tsaritsino comprenait près de 1000 datcha. Pendant ce temps, l'ensemble des palais principaux continuait de se dégrader et on dû retirer la carcasse des tours du grand palais qui menaçaient de s'effondrer.

© 2016 Globetrotterka

Sous le régime soviétique, les bâtiments principaux retrouvèrent une utilité : l'un fut reconstruit pour accueillir des bureaux et le reste fut transformé en musée. En 1927, les premiers travaux de restauration commencèrent, mais la Seconde Guerre mondiale et d'autres événements empêchèrent leur finition.

© 2016 Globetrotterka

Ce n'est qu'en 2004, lorsque le domaine devint propriété de la ville de Moscou, que la reconstruction complète du domaine fut décidée et entreprise, non pas sans susciter de polémiques. Après deux ans de travaux à grande échelle, l'ensemble des palais fut restauré selon les plans initiaux de Bajenov et inauguré, le 2 septembre 2007. Les visiteurs furent si nombreux qu'on laissa le domaine ouvert 24 heures.

A savoir:

Tsaritsino veut dire le village de la tsarine. Tsaritsino est le plus grand palais néogothique d'Europe.

Comment s'y rendre : En métro : Station de métro "Tsaritsino" ligne verte foncée

Horaires d'ouverture du parc :

6h00 - 00h00 tous les jours

Horaires d'ouverture du château :

Lundi : fermé

Mardi : 11h00 - 18h00 Mercredi : 11h00 - 18h00 Jeudi : 11h00 - 18h00 Vendredi : 11h00 - 18h00

Samedi : 11h00 - 20h00

Dimanche : 11h00 - 19h00

© 2016 Globetrotterka

Vous allez aussi aimer: 
Spécialité cubaine
Dessert cubain
Restaurant havanais
Restaurant havanais
Vladimir
Vladimir
Serguiev Posad
Serguiev Posad
Serguiev Posad
Serguiev Posad
Mongolie
Mongolie
Mongolie
Mongolie
Mongolie
Mongolie
Mongolie
Moscou, université d'Etat de Moscou
Moscou
Moscou
Moscou
Moscou
Mémorial de Doubossékovo
Ile d'Izmaïlovo, Moscou
Ile d'Izmaïlovo, Moscou
Parc Izmaïlovo, Moscou
Nécropole familiale d'Arkhangelskoïe
Parc D'Arkhangelskoïe
Parc d'Arkhangelskoïe
Statues du domaine d'Arkhangelskoïe
Basse terrasse d'Arkhangeslkoïe
Statue d'Arkhalngelskoïe
Statue d'Arkhangelskoïe
Palais principal d'Arkhangelskoïe
Adjakhouri, Mix Café, Moscou
Lac Baïkal, Sibérie
Lac Baïkal, Sibérie
Doubossékovo, banlieue moscovite
Lac Vouliagmeni, banlieue athénienne
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Moscou
Moscou
Kolomna, banlieue moscovite
Moscou
Moscou
Saint Pétersbourg
Saint Pétersbourg
Saint Pétersbourg
Saint Pétersbourg
Saint Pétersbourg
Saint Pétersbourg
Saint Pétersbourg
Moscou
Moscou
Moscou