Régions des vins

Dans la magnifique vallée d'Alazani, la région des vins de Géorgie, perchée dans les montagnes de la Kakhétie orientale se trouve une petite ville datant du paléolithique. Si l'on en croit les Géorgiens, cette ancienne forteresse est "la ville de l'amour et des arts". Difficile en effet de ne pas tomber sous le charme de ses étroites ruelles pavées qui s'étendent sur plusieurs terrasses naturelles, de ses jardins luxuriants et débordants d'arbres fruitiers, de ses maisons en briques et de leurs balcons aux couleurs fanées par le soleil plombant.

"La ville de l'amour et des arts"

Souvent surnommée "la ville des amoureux" ou le "Las Vegas géorgien", Sighnaghi célèbre effectivement les mariages 24/24h 7/7j ! Cela concerne même les touristes étrangers. Pour ce qui est de "la ville des arts", on a plus de mal à comprendre le fondement de cette éloge. En effet, si la ville et sa vue imprenable sur la vallée d'Alazani sont sans aucun doute très pittoresques et ont inspiré les artistes peintres, une maison sur deux étages fait office de seul et unique musée de la ville. Pas vraiment de quoi attirer les foules.

Mises en garde

L'intérêt de Sighnaghi se résume essentiellement à d'agréables balades dans ses rues zigzagantes et sur les murs de sa forteresse. Attention à quelques détails qui pourraient gâcher votre séjour.

- Les insectes : outre la surpopulation de moustiques de nuit comme de jour, les guêpes sont également très présentes à Sighnaghi. Oubliez les déjeuners tranquilles en terrasse. Elles ont également infesté les murs, les escaliers et les tours de la forteresse laissés à l'abandon mais dont l'accès est toujours ouvert au public. Attention également aux poutres en bois rongées par le temps et les verres et qui par endroits ne tiennent plus qu'à un fil. La vue imprenable du haut des tours de garde récompensera les plus courageux.

- L'eau et l'hygiène alimentaire : les Géorgiens n'ont de cesse de faire l'éloge de l'eau de Sighnaghi, mais croyez-en notre malheureuse et douloureuse expérience, mieux vaut s'abstenir de boire toute eau ne provenant pas d'une bouteille décapsulée sous vos yeux. Prenez garde également à tout plat à base de crème, de beurre ou de lait, les Géorgiens n'ayant pas les mêmes standards de conservation des aliments. Les fameux rouleaux d'aubergine farcie à la crème servis au dîner décantent sur la table de la cuisine toute la nuit par 35 degrés celsius et sont resservis le lendemain.

Les vignobles

A Sighnaghi, capitale de la Kakhétie, une région réputée pour ses vins de terroir, vous devriez pouvoir visiter un vignoble, uniquement en fin d'après-midi et si l'on ne vous en refuse pas l'entrée pour "problème technique". Si vous êtes venus jusqu'ici en espérant pouvoir prendre part à une dégustation de vins géorgiens, mieux vaut vous diriger vers l'un des restaurants du centre ville.

Où loger ?

A Sighnaghi, presque toutes les maisons ont tranformé leur(s) chambre(s) supplémentaire(s) en chambre(s) d'hôtes. Si vous êtes féroce en négociations, comptez entre 50 et 70 lira pour une chambre double avec salle de bain privée et air conditionné. Un petit déjeuner copieux mais pas local peut être rajouté sur votre note pour 5 à 10 lira de plus par personne. Etrangement, même si vous insistez pour goûter aux spécialités locales, les Géorgiens pensent que vous avez fait tout ce chemin pour manger comme dans votre pays et par conséquent ils ne vous serviront qu'un petit déjeuner purement continental.

Panorama de Sighnaghi, Géorgie © 2016 Globetrotterka

Portes de Sighnaghi, Géorgie © 2016 Globetrotterka

Remparts de Sighnaghi, Géorgie © 2016 Globetrotterka

Remparts de Sighnaghi, Géorgie © 2016 Globetrotterka

Portes de Sighnaghi, Géorgie © 2016 Globetrotterka

Jardins typiques de Sighnaghi, Géorgie © 2016 Globetrotterka

Rue typique de Sighnaghi, Géorgie © 2016 Globetrotterka

Rue typique de Sighnaghi, Géorgie © 2016 Globetrotterka

Coeur de ville de Sighnaghi, Géorgie © 2016 Globetrotterka

Sighnaghi © 2016 Globetrotterka

Balcons typiques de Sighnaghi, Géorgie © 2016 Globetrotterka

Balcon typique de Sighnaghi, Géorgie © 2016 Globetrotterka

Sighnaghi © 2016 Globetrotterka

Comment s'y rendre ?

- En voiture par la route S5 directement depuis Tbilissi (environ 1h45 de route).

© 2016 Globetrotterka

Vous allez aussi aimer: 
Spécialité cubaine
Dessert cubain
Restaurant havanais
Restaurant havanais
Vladimir
Vladimir
Serguiev Posad
Serguiev Posad
Serguiev Posad
Serguiev Posad
Mongolie
Mongolie
Mongolie
Mongolie
Mongolie
Mongolie
Mongolie
Moscou, université d'Etat de Moscou
Moscou
Moscou
Moscou
Moscou
Mémorial de Doubossékovo
Ile d'Izmaïlovo, Moscou
Ile d'Izmaïlovo, Moscou
Parc Izmaïlovo, Moscou
Nécropole familiale d'Arkhangelskoïe
Parc D'Arkhangelskoïe
Parc d'Arkhangelskoïe
Statues du domaine d'Arkhangelskoïe
Basse terrasse d'Arkhangeslkoïe
Statue d'Arkhalngelskoïe
Statue d'Arkhangelskoïe
Palais principal d'Arkhangelskoïe
Adjakhouri, Mix Café, Moscou
Lac Baïkal, Sibérie
Lac Baïkal, Sibérie
Doubossékovo, banlieue moscovite
Lac Vouliagmeni, banlieue athénienne
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Moscou
Moscou
Kolomna, banlieue moscovite
Moscou
Moscou
Saint Pétersbourg
Saint Pétersbourg
Saint Pétersbourg
Saint Pétersbourg
Saint Pétersbourg
Saint Pétersbourg
Saint Pétersbourg
Moscou
Moscou
Moscou