Refuge d'Etat russe pour chiens abandonnés

Je suis récemment devenu bénévole dans un refuge d'Etat pour chiens abandonnés. Dans cet article je vais vous montrer comment ces animaux abandonnés sont entourés par la générosité des bénévoles qui viennent chaque jour leur dédier du temps et de l'énergie.

Dans ce refuge s'entassent 907 chiens, alors que ce refuge a été construit avec une capacité d'accueil de 400 animaux. La majorité des cages est faite pour accueillir deux chiens, mais en réalité, le manque de place fait qu'ils sont 3, 4 ou même 5 par cage. De plus, la majorité des pensionnaires est de moyenne ou de grande taille. Les cages elles sont de petite taille: 2 mètres de profondeur et 2 mètres de largeur. Chaque cage se divise en deux parties: la première partie se referme avec une porte et elle fait un mètre de haut. C'est une partie qui protège les chiens quand il fait trop froid ou trop chaud. Au dessus se trouve une étagère sur laquelle les curateurs des chiens peuvent laisser de la nourriture supplémentaire, des médicaments et autres affaires destinées aux chiens. La deuxième partie est ouverte et mesure 2 mètres de hauteur.

En moyenne une cage abrite 3 chiens. © 2016 Globetrotterka

Les cages sont sur deux étages et remplissent quatre allées. © 2016 Globetrotterka

Tous les chiens ont accès à l'eau et à des croquettes 24/24h (mais l'eau n'est pas toujours fraîche). Tous les chiens sont vaccinés et en bonne santé, mais il arrive qu'ils tombent malade, comme cela peut arriver à n'importe qui. Les subventions de l'Etat ne suffisent évidemment pas à nourrir et prendre soin de 907 chiens. On compte beaucoup de pensionnaires qui ont un ou plusieurs tuteurs. Ceux-ci sont aux petits soins avec leurs protégés. Rappelons toutefois que tous les chiens n'ont pas cette chance.

Une tutrice avec ses chiens. Ils attendent un nouvel aménagement de leur cage.

Des bénévoles viennent également rendre visite aux pensionnaires du refuge. Ils viennent essentiellement pour faire des promenades avec les chiens qui n'ont pas de tuteur ou encore pour aider avec la distribution de la nourriture. En plus des croquettes, les chiens reçoivent parfois de la bouillie de sarrasin et des saucisses de type hotdog, quand les bénévoles leur en ramènent. Cependant, même si les bénévoles font leur maximum, tous les chiens ne peuvent être promenés chaque jour et beaucoup d'entre eux doivent attendre leur tour pendant plusieurs jours dans leur cage ou sur le béton de la cour du refuge. De vieilles dames pleines d'énergie et d'amour viennent aussi au refuge pour la distribution de la nourriture et des séances de caresses très attendues.

Chaque jour a lieu "l'assemblée des chiens". C'est le nom que j'ai décidé de donner au moment où tous les chiens du refuge sont lâchés et se retrouvent tous dans la cour qui se situe entre les rangs de cages. Néanmoins, ces 30 minutes de liberté ne remplacent pas une vraie promenade dans le jardin, le parc ou la forêt. Il n'y a pas le moindre brin d'herbe et pas un seul arbre dans la cour, seulement du béton.

"L'assemblée des chiens"

Les employés du refuge promènent environ 20 chiens par jour dans la forêt bordant le refuge. Ils les y lâchent pendant environ 45 minutes. Chacun des employés prend entre 4 et 6 chiens à lui seul. Les chiens sont sortis sans laisse uniquement en présence de ces employés, car ils les connaissent bien et reviendront toujours vers eux.

Un des employés du refuge revenant d'une promenade avec 4 chiens. © 2016 Globetrotterka

La majorité des chiens du refuge sont très gentils et obéissants et adorent être caressés. Certains d'entre eux sont nés dans le refuge et y ont passé toute leur vie. Récemment j'ai assisté à la sociabilisation d'une des pensionnaires qui n'avait jamais quitté le refuge et qui, pour la première fois de sa vie, marchait sur une pelouse. S'il n'est pas toujours possible d'aider financièrement, le refuge accueille à bras ouverts les bénévoles qui veulent partager un peu de temps avec ces chiens délaissés par leurs maîtres et qui, malgré leurs histoires bouleversantes, chérissent quelques instants de complicité avec l'humain.

Pour contacter les bénévoles cliquez ici.

Adresse : A l'angle de la rue Doubovaya rosa et du passage Doubavaya Rosha

Comment s'y rendre ? - En métro aérien, station "Télécentre" - En bus, arrêt "Télécentre", lignes 24, 24k, 36, 37, 73, 85, 311, 379, 561, m9 - En RER, gare d'Ostankino

Horaires d'ouverture au public :

Tous les jours 10h00 - 19h00

Fermé le lundi

© 2016 Globetrotterka

Vous allez aussi aimer: 
Spécialité cubaine
Dessert cubain
Restaurant havanais
Restaurant havanais
Vladimir
Vladimir
Serguiev Posad
Serguiev Posad
Serguiev Posad
Serguiev Posad
Mongolie
Mongolie
Mongolie
Mongolie
Mongolie
Mongolie
Mongolie
Moscou, université d'Etat de Moscou
Moscou
Moscou
Moscou
Moscou
Mémorial de Doubossékovo
Ile d'Izmaïlovo, Moscou
Ile d'Izmaïlovo, Moscou
Parc Izmaïlovo, Moscou
Nécropole familiale d'Arkhangelskoïe
Parc D'Arkhangelskoïe
Parc d'Arkhangelskoïe
Statues du domaine d'Arkhangelskoïe
Basse terrasse d'Arkhangeslkoïe
Statue d'Arkhalngelskoïe
Statue d'Arkhangelskoïe
Palais principal d'Arkhangelskoïe
Adjakhouri, Mix Café, Moscou
Lac Baïkal, Sibérie
Lac Baïkal, Sibérie
Doubossékovo, banlieue moscovite
Lac Vouliagmeni, banlieue athénienne
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Moscou
Moscou
Kolomna, banlieue moscovite
Moscou
Moscou
Saint Pétersbourg
Saint Pétersbourg
Saint Pétersbourg
Saint Pétersbourg
Saint Pétersbourg
Saint Pétersbourg
Saint Pétersbourg
Moscou
Moscou
Moscou