Les plantations de cacao

Etape incontournable de tout séjour court ou long sur l'île de Cuba : les plantations de café et de cacao cubains. La renommée du chocolat et du café cubains est mondiale et on comprend pourquoi! Pour les déguster sur place, rendez-vous dans la partie orientale de l'île qui concentre 70% de la production totale de café et de cacao de tout le pays.

Si vous êtes limité en temps, le moyen le plus rapide reste un vol interne. Un avion part de La Havane pour Baracoa trois fois par semaine, vous pouvez acheter vos billets à l'avance sur le site de la compagnie nationale Cubana de aviación. Comptez environ 100 euros par personne pour un aller simple, en réservant une à deux semaines à l'avance.

En plus d'être recouverte des plus grandes plantations de cacao et de café du pays, la région de Baracoa possède une flore particulièrement dense autour de ses trois principaux fleuves (Toi, Duaba, Yumuri), une jungle tropicale autour du mont Yunque, la plus haute cascade du pays et des Caraïbes, le Salto Fino, de nombreux sentiers d'une beauté unique, le parc Alejandro de Humboldt qui abrite la flore la plus variée de toutes les Caraïbes et où se mêlent lagune, mangrove et forêt primaire.Vous l'aurez compris, la région de Baracoa est un joyau cubain et caribéen.

Cet article abordera plusieurs aspects pratiques de la ville de Baracoa (logement, restaurant, transports) et l'une des activités essentielles sur laquelle repose l'économie de la région toute entière : la culture du cacao.

Logement

Casa Ykira

Rien ne vaut la vue qu'offre la terrasse privée de la ravisante chambre d'hôtes d'Ykira. Un véritable panorama à 360 degrés : de l'océan atlantique au château de Seboruco en passant par la jungle qui encercle la ville de toutes parts. Le petit déjeûner comprend une salade de fruits frais, du café, du chocolat chaud, une tortilla (omelette), des toasts, du beurre et du jus de fruits frais. La chambre comprend en réalité deux terrasses, une devant l'entrée et une au dernier étage d'où la vue est imprenable. La chambre et la salle de bain sont propres et fonctionnelles. L'eau chaude fonctionne 24/24h, tout comme la ventilation (pas l'air conditionné). La maîtresse de maison et sa famille sont particulièrement chaleureux et accueillants. Ykira possède un large réseau de contacts à Baracoa et est d'une rapidité et d'une efficacité sans égal en ce qui concerne l'organisation de transports dans et au départ de Baracoa. Elle ne parle pas anglais, mais si vous possédez une base en espagnol cela devrait suffire pour que vous puissiez lui transmettre vos questions et elle se chargera de négocier les horaires et le prix que vous lui fixez avec les chauffeurs locaux. Pour finir, sa maison, spacieuse et calme, est située dans le centre ville, à deux pas de la cathédrale, de la place centrale, des restaurants et de l'agence ETECSA, on ne peut pas faire plus pratique!

Adresse : 168A rue Antonio Maceo

Tarifs : 20 cuc / chambre

petit déjeuner : 4 cuc / personne

Restaurant

La Terraza

Ce restaurant a pour spécialité les aliments produits localement, soit le cacao et la noix de coco, cuisinés à toutes les sauces, littéralement! Le menu ravira tout le monde, en particulier si vous êtes curieux et aimez être surpris par des mélanges improbables et de nouvelles saveurs. Le service est très chaleureux et professionnel. Le deuxième étage qui fait face à l'océan atlantique et la terrasse du haut offrent une vue magnifique, surtout au coucher du soleil lorsque le soleil disparait derrière les cocotiers et les palmiers qui bordent l'horizon des montagnes environnantes.

On recommande :

La langouste à l'antillaise 12 cuc

Le porc au cacao 8 cuc

Les légumes à la sauce chocolat 6 cuc

Les patates douces à l'ail et au citron 1 cuc

Le dessert de la région "choco-coco" (une pate d'amande à la noix de coco au dessus d'une pâte d'amande au chocolat) 4 cuc

L'eau 1 cuc

Le café (espresso) 1 cuc

La bière cubaine 1,5 cuc

Horaires de service : déjeuner : 12h00 - 15h00

dîner : 18h30 - 23h00

Adresse : 143 rue Flor Crombet

Transports

- depuis et vers Baracoa : en avion, avec la compagnie nationale effectuant 3 vols par semaine entre La Havane et Baracoa, 100 euros environ par personne pour un aller simple. Les avions cubains sont plus petits et la cabine plus basse que les avions européens. Ils peuvent également s'avérer assez bruyants, certains Cubains trouvent naturel d'écouter leur musique sans écouteurs et d'en faire profiter tous leurs voisins et comme l'avion est petit tout le monde est voisin. Comptez 2 heures de vol entre La Havane et Baracoa. L'atterrissage est inoubliable. La piste est située au bord de la mer et n'est pas visible depuis la cabine ce qui donne l'impression d'atterrir sur la mer. Frissons garantis!

Pour se rendre au centre ville de Baracoa depuis l'aéroport : en taxi ou pour 3 cuc en bicitaxi si vous voyagez relativement léger (avec un sac de randonnée). La route est très belle et agréable et on en profite davantage dans un bicitaxi.

- en taxi collectif, simplement appelé "colectivo" par les Cubains, environ 25 cuc par personne pour le trajet Holguin - Baracoa ou Baracoa - Holguin, le prix variant selon votre capacité à négocier en espagnol avec les chauffeurs.

Les taxis peuvent généralement accueillir jusqu'à 6 personnes, mais il n'est pas rare de prendre des autostoppeurs cubains sur la route qui se rendent quelques kilomètres plus loin dans la même direction. Les taxis collectifs partent tous les jours, en règle générale le matin entre 7h00 et 10h00 et ils viennent chercher leurs passagers directement devant la maison d'hôte ou l'hôtel dans lequel ils séjournent.

Notez que le taxi collectif est souvent plus confortable et sans aucun doute plus rapide que le bus. Un changement de voiture est effectué peu après la ville de Moa, mais vous ne payez qu'une fois et qu'une seule personne : le chauffeur de la première voiture dans laquelle vous montez. Ce sont les chauffeurs qui se répartissent les bénéfices entre eux.

Depuis que le pont reliant la ville de Baracoa à la nationale a été coupé lors d'un ouragan, tout le monde (voitures et piétons) traverse le fleuve directement, "les pieds dans l'eau", à un endroit peu profond, où l'eau arrive au genou. Frissons garantis lorsque vous réaliserez que la route s'arrête sous vos yeux et que votre chauffeur, impassible, continue de conduire tout droit dans le fleuve.

- en bus viazul (compagnie nationale), comptez environ 16 cuc pour le trajet Holguin - Baracoa ou Barcoa - Holguin. Bus climatisé. Renseignez-vous auprès de votre hôte ou des agences touristiques de votre ville de départ pour confirmer les horaires.

- dans Baracoa, le moyen de transport le plus populaire et le moins cher est le bicitaxi. Comptez 15 cuc pour un aller-retour aux plantations les plus proches de la ville, à la Finca Duaba. Le prix comprend le temps d'attente de votre taxi pendant que vous explorez les plantations.

Les plantations de cacao

C'est à Baracoa que Christophe Colomb a vraisemblablement accosté sur la plus grande île des Caraïbes (d'après ses carnets de voyages) en 1492, mais la ville ne fut fondée qu'en 1511 avec la proclamation de son premier gouverneur, le conquistador Diego Velazquez. La région resta à l'abandon plusieurs siècles, jusqu'à l'arrivée des planteurs haïtiens venus se réfugier de la Révolution haïtienne, au début du XIX siècle. Ils amenèrent avec eux la culture du cacao, du café et de la noix de coco. Le climat chaud et humide de la région y est particulièrement propice. Mais si ces nouvelles cultures permirent l'essor économique de la région, cette-dernière resta coupée du reste de l'île. En effet, Baracoa étant entourée de montagnes, la seule voie d'accès à la région est la mer. Ce n'est qu'en 1964 qu'une route est ouverte.

Les plantations de cacao les plus proches de la ville se trouvent à la Finca Duaba, à 6 km du centre ville sur la route de Moa. La végétation luxuriante fait de cette plantation un petit coin de paradis. Ici, on cultive le cacao, le café, la banane, la noix de coco, le piment, la mangue, la papaye et le pamplemousse. Un petit sentier vous mène à diverses cabanes où sont exposés les instruments utilisés pour la récolte des cabosses. Des explications accompagnées de photos retracent l'histoire de la culture du cacao. Quand le propriétaire ne peut pas faire l'excursion lui-même, bien souvent votre chauffeur/cycliste se fait un plaisir de vous raconter tout ce qu'il sait sur cette plantation. Parmi les centaines d'arbres fruitiers qui composent cette plantation, vous pourrez admirer "le grand-père" de la plantation, un papayer âgé de plus de 750 ans. A la fin de l'excursion, un chocolat chaud ou froid fait avec le cacao produit par la plantation est offert.

Horaires d'ouverture : 8h00 - 19h00 tous les jours

Tarif : accès gratuit

Comment s'y rendre ?

En bicitaxi, comptez en moyenne 7 cuc l'aller, 15 cuc l'aller-retour temps d'attente compris.

© 2016 Globetrotterka

Vous allez aussi aimer: 
Spécialité cubaine
Dessert cubain
Restaurant havanais
Restaurant havanais
Vladimir
Vladimir
Serguiev Posad
Serguiev Posad
Serguiev Posad
Serguiev Posad
Mongolie
Mongolie
Mongolie
Mongolie
Mongolie
Mongolie
Mongolie
Moscou, université d'Etat de Moscou
Moscou
Moscou
Moscou
Moscou
Mémorial de Doubossékovo
Ile d'Izmaïlovo, Moscou
Ile d'Izmaïlovo, Moscou
Parc Izmaïlovo, Moscou
Nécropole familiale d'Arkhangelskoïe
Parc D'Arkhangelskoïe
Parc d'Arkhangelskoïe
Statues du domaine d'Arkhangelskoïe
Basse terrasse d'Arkhangeslkoïe
Statue d'Arkhalngelskoïe
Statue d'Arkhangelskoïe
Palais principal d'Arkhangelskoïe
Adjakhouri, Mix Café, Moscou
Lac Baïkal, Sibérie
Lac Baïkal, Sibérie
Doubossékovo, banlieue moscovite
Lac Vouliagmeni, banlieue athénienne
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Moscou
Moscou
Kolomna, banlieue moscovite
Moscou
Moscou
Saint Pétersbourg
Saint Pétersbourg
Saint Pétersbourg
Saint Pétersbourg
Saint Pétersbourg
Saint Pétersbourg
Saint Pétersbourg
Moscou
Moscou
Moscou