Le jour de la victoire

L'Occident célèbre la fin de la Seconde Guerre mondiale le 8 mai mais en Union Soviétique, sur le fuseau horaire de Moscou, la guerre a cessé le 9 mai 1945. Autre différence entre la Russie et ses anciens alliés : en Russie on parle de la Grande Guerre patriotique de 1941-1945 et non de la Seconde Guerre mondiale comme dans le reste du monde ou de la Guerre de 39-45 comme en France. Et c'est bien ce terme "patriotique" qui change toute la perception de cette guerre qu'ont les Russes. Cela n'inclut pas les pays alliés impliqués dans cette guerre, et cela signifie que cette guerre a eu lieu sur leur territoire et que les Soviétiques se sont battus pour défendre leur patrie. Le terme "grande" a été ajouté pour ne pas confondre cette guerre avec la guerre patriotique de 1812 contre Napoléon Bonaparte.

La Seconde Guerre mondiale a bouleversé le destin de 2 milliards d'habitants sur la planète, civils et militaires confondus. De tous les pays impliqués, c'est l'Union Soviétique qui a subi les pertes humaines les plus lourdes, aussi bien civiles que militaires : sur les 60 millions de personnes qui ont perdu la vie lors de ce conflit planétaire, plus d'un tiers (27 millions) étaient des citoyens soviétiques. L'Union Soviétique a perdu 16% de sa population à cause de la guerre ou des suites de la guerre (famines, déplacements de populations...). Presque chaque famille en URSS a perdu un ou plusieurs parents. Une génération entière d'hommes jeunes et de futurs pères potentiels a été sacrifiée, ce qui explique le déficit de naissance juste après la guerre. Comme la plupart des pays qui ont été entraînés dans la Seconde Guerre mondiale, l'URSS a perdu plus de civils (15 millions de morts) que de militaires (11 millions de morts), ces chiffres incluent les morts au combat, les disparus, les décès liés aux accidents, aux maladies et aux conditions de captivité (siège de Leningrad notamment), aux bombardements stratégiques, à la Shoah, aux crimes de guerre japonais (rappelons que l'URSS combattait sur deux fronts : en Europe et en Asie-Pacifique), aux transferts de populations en URSS ainsi qu'aux famines.

Malgré l'intensité et l'étendue de cette guerre qui a réduit la population mondiale de 2,5%), le rôle de l'Union Soviétique et de l'Armée Rouge dans la destruction du III Reich reste encore très largement méconnu et étouffé en Europe occidentale et aux Etats-Unis. La diabolisation de l'URSS et de l'idéologie communiste lors de la Guerre Froide y est pour beaucoup.

Malgré la tragédie nationale que représente la Grande Guerre patriotique pour le peuple russe, la victoire du 9 mai est fêtée dans la joie, et chaque année sans exception, ce jour ravive une excitation générale et une fierté nationale qui donnent l'impression de revivre le 9 mai 1945. Toute la journée, les gens crient "hourra" dans les rues, offrent des fleurs aux vétérans et se réunissent dans les parcs publiques où sont organisés de nombreuses expositions de photos de la guerre et du jour de la victoire, des stands où l'on peut goûter à des mets, des snacks et des boissons typiquement russes (kacha, borch, épis de maïs à la vapeur, compote, limonades, kvas...) et beaucoup d'autres activités pour les grands et les petits.

Le matin, un défilé militaire traverse et survole l'artère principale et historique de la ville, l'avenue Tverskaïa, et se termine sur la Place Rouge devant les tribunes accueillant le président, les ministres, les chefs d'Etats invités, les vétérans et leurs familles. Certains seraient tentés de penser que le 9 mai en Russie est la version russe du 14 juillet en France. Néanmoins, l'ampleur de l'événement, la mobilisation générale de la population et la vivacité des sentiments exprimés ce jour-là en Russie ne peuvent se confondre avec la célébration du 14 juillet en France.

Le défilé militaire est suivi du régiment immortel auquel des milliers de personnes ayant perdu un ou plusieurs proches lors de la Grande Guerre patriotique marchent en portant le portrait de ou des êtres chers qu'ils ont perdu. Si les Russes célèbrent la fin de la guerre dans la joie, ils n'oublient pas pour autant leur devoir de mémoire, et ce dans toute la Russie. En effet, le régiment immortel a lieu dans chaque ville de Russie, de Vladivostok à Moscou. Et pour vous montrer le niveau d'engagement des Russes ce jour-là, voici quelques chiffres. Le 9 mai 2016, ont participé au régiment immortel :

50 000 habitants de Vladivostok

47 000 habitants d'Irkoutsk (région du lac Baïkal)

40 000 habitants de Simferopol (Crimée)

356 000 habitantas de Krasnodar (Sud-ouest de la Russie)

500 000 habitants de Saint Pétersbourg

700 000 habitants de Moscou

En tout 16 millions de citoyens russes ont pris part au régiment immortel à travers toute la Russie le 9 mai 2016, ils étaient 12 millions l'année précédente, et chaque année un nouveau record de participation est battu. Cette marche silencieuse réuni les grands, les petits et même le président du pays.

Et comme tous les jours de fête nationale, des feux d'artifices ont lieu dans toutes les villes de Russie, et dans tous les quartiers de Moscou.

© 2016 Globetrotterka

Vous allez aussi aimer: 
Spécialité cubaine
Dessert cubain
Restaurant havanais
Restaurant havanais
Vladimir
Vladimir
Serguiev Posad
Serguiev Posad
Serguiev Posad
Serguiev Posad
Mongolie
Mongolie
Mongolie
Mongolie
Mongolie
Mongolie
Mongolie
Moscou, université d'Etat de Moscou
Moscou
Moscou
Moscou
Moscou
Mémorial de Doubossékovo
Ile d'Izmaïlovo, Moscou
Ile d'Izmaïlovo, Moscou
Parc Izmaïlovo, Moscou
Nécropole familiale d'Arkhangelskoïe
Parc D'Arkhangelskoïe
Parc d'Arkhangelskoïe
Statues du domaine d'Arkhangelskoïe
Basse terrasse d'Arkhangeslkoïe
Statue d'Arkhalngelskoïe
Statue d'Arkhangelskoïe
Palais principal d'Arkhangelskoïe
Adjakhouri, Mix Café, Moscou
Lac Baïkal, Sibérie
Lac Baïkal, Sibérie
Doubossékovo, banlieue moscovite
Lac Vouliagmeni, banlieue athénienne
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Athènes
Moscou
Moscou
Kolomna, banlieue moscovite
Moscou
Moscou
Saint Pétersbourg
Saint Pétersbourg
Saint Pétersbourg
Saint Pétersbourg
Saint Pétersbourg
Saint Pétersbourg
Saint Pétersbourg
Moscou
Moscou
Moscou
  • Facebook Social Icon
  • Vkontakte Social Icon
  • Trip Advisor Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Pinterest Social Icon
  • Instagram Social Icon
 Qui sommes nous 

Bienvenue sur Globetrotterka.com!
Ce site se veut un guide pour tous ceux qui souhaitent découvrir la Russie et d'autres destinations du monde, loin des attractions et arnaques pour touristes. Etrangers, Russes, Moscovites, expatriés, si vous voulez sortir des sentiers battus et vivre une expérience authentique et unique, vous avez cliqué sur le bon site! 
N'hésitez pas à nous laisser vos commentaires et impressions. 

© 2018 Globetrotterka

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now